Les Victoires de la musique 2021


La cérémonie musicale constitue chaque année un rendez-vous phare pour les amateurs de musique et les professionnels de l’industrie musicale, qui permet de faire le bilan de l’année écoulée; l’un des rares moments, aussi, qui permet de voir de la musique en live et en direct à la télévision.

Les Victoires de la Musique ont eu lieu le 12 février depuis la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt. La cérémonie s’est déroulée devant un public de 200 “figurants” intermittents du spectacle, en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

Dès l’ouverture, Jean-Louis Aubert, président d’honneur de cette 36ème édition, a lancé un appel à Roselyne Bachelot. “Je profite de la présence, plutôt de l’absence de Madame la ministre, pour ne rien réclamer. En effet, quand j’ai commencé la musique, je ne crois pas que l’Etat y était mêlé. (…) L’Etat ne m’a rien donné, je lui ai beaucoup rendu. Tout ce que je vous demande, Madame la ministre, c’est de prendre soin de tous ceux qui bossent autour de nous : les techniciens, les organisateurs de spectacle. Pas longtemps, juste le temps de reprendre la route.” 

 

Voici la liste complète des gagnants :

Artiste masculin : Benjamin Biolay, Gaël Faye, Vianney.

 

Artiste féminine : Aya Nakamura, Pomme, Suzane.

 

Révélation masculine : Hatik, Hervé, Noé Preszow.

 

Révélation féminine : Clou, Lous and the Yakuza, Yseult.

Révélée par l’émission “Nouvelle Star”, Yseult définit son style comme de la “Y-trap”, qui oscille entre rap, sonorités électro et ballade au piano. Son morceau “Corps” est un hymne à l’acceptation de soi, particulièrement revendiquée dans la chorégraphie réalisée sur la scène des Victoires. 

 

Album : “Aimée” de Julien Doré, “Grand prix” de Benjamin Biolay, “Lundi méchant” de Gaël Faye, “Mesdames” de Grand Corps Malade, “Paradis” de Ben Mazué.

Benjamin Biolay a également remporté le prix de l’album de l’année pour “Grand Prix”, son neuvième disque, un album aux tonalités rock traversé par une métaphore de la course automobile, un sport qui le passionne. Le chanteur comptabilise six Victoires depuis son premier sacre en 2002. 

 

Titre le plus streamé (écoute de musique en ligne) : “Ne reviens pas” de Gradur avec Heuss l’Enfoiré, écouté plus de 101 millions de fois.

 

Je vous avais invité à voter pour désigner les gagnants des catégories “Chanson originale” et “Création audiovisuelle”.

Chanson originale : “Comment est ta peine” de Benjamin Biolay, “Mais je t’aime” de Grand Corps Malade & Camille Lellouche, “La maison de retraite” de Michel Jonasz, “Facile” de Camelia Jordana, “Corps” de Yseult.

 

Création audiovisuelle : “Nous” de Julien Doré, “Goliath” de Woodkid, “La vita nuova” de Christine and the Queens.

 

Victoire d’honneur : tous les ans, les Victoires de la musique célèbrent un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, la chanteuse Jane Birkin a succédé à Maxime Le Forestier. Etienne Daho, Vanessa Paradis, Eddy de Pretto ou encore Thomas Dutronc ont rendu hommage à sa riche carrière. Leur prestation a été suivie d’un émouvant discours de sa fille, Lou Doillon. Jane Birkin a ensuite rendu hommage à Serge Gainsbourg : ce dernier avait lancé sa carrière musicale en 1969 en la faisant chanter Je t’aime… moi non plus, avant de partager sa vie. “De mes 20 ans jusqu’à sa mort, il m’a écrit des bijoux”, a remercié la chanteuse. 

 

Julien Doré a salué la mémoire du chanteur Christophe, disparu en avril dernier, en reprenant “Aline”, son mythique tube de 1965.

 

Lors de cette soirée, j’ai apprécié pour des raisons diverses trois autres performances :

Michel Jonasz : un artiste que je suis depuis mes années d’étudiant en musicologie à Toulouse dans les années 80; il est accompagné par Jean-Yves d’Angelo aux claviers et Manu Katche à la batterie, de très grands musiciens qu’il a contribué à faire connaître.

 

Camelia Jordana chante “Facile” accompagnée par une chorale gospel et le grand orchestre des Victoires.

 

Lous and the Yakuza chante “Quatre heures du matin”, avec une très belle présence elle aussi avec une chorale.

 

Vous pouvez retrouver ici les articles sur les précédentes cérémonies :

Les Victoires de la musique 2020

Les Victoires de la musique 2019

Les Victoires de la musique 2018

Les Victoires de la musique 2017

Les Victoires de la musique 2016

Les Victoires de la musique 2015

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *